Information, capacitation, excellence

Togo :Des femmes journalistes en renfort pour la cohésion sociale 

0
- Advertisement -

- Advertisement -

 

Une quinzaine de femmes journalistes sont en formation à Kpalimé au Togo. Organisé par Hotsi Communication et financé par l’Ambassade des États-Unis d’Amérique au Togo, l’atelier de formation porte sur la cohésion sociale. Du 12 au 14 septembre, ces journalistes, venues de toutes les régions du Togo, vont réajuster leur connaissance sur la thématique du genre, sécurité et paix. 

Le Togo a été secoué par une vague d’attaques il y a quelques semaines, la stabilité et la cohésion sociale y sont menacées. Consciente du rôle combien important des médias dans la société, Hotsi communication, avec l’appui de l’Ambassade des États-Unis d’Amérique au Togo, réuni des femmes journalistes à Kpalimé pour une formation portant sur le journalisme féminin et la cohésion sociale. Elle a pour but de ‘stimuler la création de contenus visant l’autonomisation de la femme, la promotion de l’éducation, la contribution des femmes à la stabilité sociale et la participation des femmes aux processus de prises de décisions y compris en communauté et par la participation électorale.’

- Advertisement -

- Advertisement -

« Nous pensons que les femmes, dans le domaine des médias, représentent un puissant vecteur dans le développement professionnel des autres femmes », a déclaré Shannon Ritchie, Porte-parole de l’Ambassade des USA, présente pour la cérémonie d’ouverture aux côtés de Benjamin Komlan Agbéka, représentant le Président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), du secrétaire général de la préfecture de Kloto.

La Directrice Section Affaires Publiques de l’Ambassade des USA au Togo explique en outre que « les médias peuvent servir de support à la cohésion sociale en influençant l’attitude des femmes, y compris par le divertissement, l’information et l’éducation. Les médias transmettent donc des valeurs sociales aux femmes. Les femmes dans les médias qui forment les femmes devant les médias contribuent donc doublement à une société plus sûre et plus paisible ». 

La formation est co-facilitée par Ida Badjo, journaliste-formatrice et Sylvio Combey, journaliste, Directeur de Publication de www.africardv.com et promoteur de Hotsi communication.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite