Information, capacitation, excellence

LES CONTRACEPTIONS D’URGENCE :CES MÉTHODES QUI PROTÈGENT LES FEMMES VIS-À-VIS DES GROSSESSES INDÉSIRÉES

0

 

Sous l’effet de l’envie, on peut avoir des rapports sexuels non protégés , le préservatif peut craquer au cours de l’acte ou on peut oublier sa pilule. Toutes ces situations et autant d’autres peuvent faire craindre une grossesse pour laquelle l’on n’est pas préparé. Mais pas de peur, il y a des méthodes dites contraceptions d’urgences qui peuvent sauver la femme de cette situation.

Généralement appelée communément pilule du lendemain, la contraception d’urgence est une méthode contraceptive qui a pour but d’empêcher une fécondation c’est-à-dire la survenue d’une grossesse après un rapport sexuel à risque. Elle est utilisée en cas de rapport sexuel non protégé, de rupture du préservatif (ou sans préservatif) voire en cas d’oubli de la prise de pilule ou tout autre moyen de contraception. Ceci, lorsqu’on n’est pas dans une période favorable ou quand on ne maitrise pas son cycle menstruel.

Parmi ces contraceptions d’urgence, on a Pregnon, Levo BD, Levopreg, Norlevo et EllaOne. Les deux derniers sont les plus utilisés. On a aussi le dispositif intra-utérin au cuivre qui est aussi une méthode d’urgence.

Mais bien que très efficace dans les premières heures (24 heurs), cette efficacité chute entre 48 à 72 heures après l’acte sexuel risqué 

- Advertisement -

- Advertisement -

Pour être efficaces, ces pilules doivent être prises tôt après le rapport à risque. Ainsi en fonction de leur composition, les délais de prise diffèrent, Norlevo est de 3jours alors que EllaOne va jusqu’à 5jours. « Mais bien que très efficace dans les premières heures (24 heurs), cette efficacité chute entre 48 à 72 heures après l’acte sexuel risqué », renseigne Solange Amouzou-Godoé, Assistante médicale.

“Il faut noter qu’en cas d’oubli de pilule contraceptive normale, même si vous avez pris une contraception d’urgence, il ne faut pas arrêter sa contraception habituelle. Il faut prendre le comprimé oublié dès que vous vous en rendez compte et continuez à prendre les comprimés quotidiennement jusqu’à la fin de la plaquette. Pensez à vous protéger à l’aide d’un préservatif jusqu’à vos prochaines règles”, conseille l’Assistante médicale.

La pilule d’urgence est donc une méthode de rattrapage exceptionnelle permettant d’éviter une grossesse non désirée en cas de rapport non ou mal protégé. « Ce n’est en aucun cas une pilule abortive. Elle ne peut donc pas déclencher d’avortement puisqu’elle n’est plus efficace si la fécondation a déjà eu lieu », explique Solange.

Pour terminer, l’Assistante médicale tire l’attention sur le fait que les contraceptions d’urgences ne permettent pas de se protéger contre les Infections Sexuellement Transmissibles. En cas de rapport à risques, il est donc important de se faire dépister le plus rapidement possible .

 

N.Djapa

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite