Information, capacitation, excellence

INTERVIEW : « Ce que je fais est dans mon ADN » Mimi Bossou-Soedjede

0
- Advertisement -

- Advertisement -

 

L’excellence est l’une des valeurs qu’incarne Essivi Mimi BOSSOU-SOEDJEDE. Nationalité togolaise, mère de 3 enfants, élue locale de la commune Golfe5, elle s’est imposée dans l’éducation, l’entreprenariat et le leadership des jeunes et femmes grâce à ses innombrables initiatives et projets. Elle entre dans la vie active en 1991 comme employée dans une entreprise privée pour devenir rapidement responsable commerciale dans la même entreprise. Portée par une forte envie de voir émerger une génération de jeunes hommes et femmes talentueux, travailleurs et disciplinés, celle que l’on appelle affectueusement « Tata Mimi » fonde précisément le 12 août 2011, la maison des jeunes nommée ‘Maison TV5MONDE’. Son engagement pour la cause des jeunes et femmes l’amène à créer d’autres initiatives qui aujourd’hui contribuent à l’épanouissement de cette couche sociale. Essivi Mimi BOSSOU-SOEDJEDE a accepté d’être notre Elle de la semaine. A travers cette interview, découvrons ses actualités et ses points de vue sur l’éducation. Bonne lecture !

 

Quand on a des objectifs de vie, on se focalise et on réussit mieux.

 

 Vous êtes bien connu de plusieurs au Togo et au-delà, quelles sont vos actualités ces 4 dernières années ?

 

Directrice exécutive de l’Association Précieux Trésor de Vie, Directrice de la Maison TV5MONDE, Directrice de MICHCA SARL, Conseillère municipale, épouse, mère, voilà autour de quoi tourne ma vie.

Si je me focalise sur le plan professionnel, Chaque structure que je dirige a ses programmes et projets. Parmi eux, il y a ceux que je coordonne personnellement. Je vous citerai les conférences qui rassemblent des milliers de jeunes notamment FEMMES ENSEMBLE et CONFEJEL (Conférence des jeunes leaders). Je vous citerai aussi les concours nationaux CHAMPIONS DE LA LECTURE, RÊVONS NOTRE AVENIR et CULTUR’ART TALENTS.  Je vous citerai les magazines ADOS’MAG pour les ados et BAKAN’ pour les enfants. Je vous citerai ADOS’TV la Web télé qui est en phase de développement. Je suis rapporteure de commission au niveau du Conseil municipal et la plus récente de mes occupations c’est que je suis nommée depuis juin 2022, membre de la Commission Régionale d’Experts Economiques et Scientifiques de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et nous siégeons à Dakar au Sénégal. Ce qui me tient à cœur actuellement, ce sont des livres que j’écris et qui doivent paraître mais aussi des films sur lesquels je travaille et que je rêve de voir à l’écran à court ou à moyen terme. J’aime aller à la découverte d’autres cultures par les voyages.  Bref, mon emploi du temps est toujours bien chargé. La bonne nouvelle c’est que tout ce que je fais a comme base la passion donc je suis à l’aise.

 

 

Mère d’une myriade à travers la Maison TV5MONDE Togo et bien d’autres initiatives, qu’est ce qui motive votre engagement auprès des jeunes ?

 

Les défis de la jeunesse sont grands mais le système scolaire, l’Etat et les parents n’arrivent pas ou ne peuvent plus seuls les aider à y faire face.

 

 L’éducation scolaire vous tient très à cœur, quel est cet événement qui vous a amené à militer pour l’éducation pour tous surtout celle des jeunes filles ?

 

Un évènement particulier, je ne sais pas. Ce que je fais est dans mon ADN (rire) pour dire que c’est naturel pour moi. Je ne fais aucun effort pour trouver les idées. Au contraire, je suis très fertile d’esprit dans le domaine et je suis obligée de faire des choix.

J’ai un fond très ou trop empathique. Parfois il m’arrive de me demander s’il n’y a pas un traumatisme enfoui dû au fait que j’ai eu la chance d’avoir eu des parents qui ont fait le maximum pour que moi j’ai une bonne éducation scolaire et qu’au même moment, dans mon environnement proche dans un milieu rural à l’époque, il y avait des enfants qui n’ont pas eu cette chance et que j’ai eu mal pour eux.

Nous sommes à la veille de la rentrée scolaire, quels rôles doivent jouer les parents et tuteurs en dehors des fournitures et frais de scolarité ?

 

Les parents et tuteurs doivent veiller au bien-être général de leurs enfants. Leurs santés physique et mentale, leur alimentation, leur sécurité dans les allers et venues, leurs fréquentations, leurs instructions, etc. Tout cela demande qu’on mette en place un plan d’accompagnement et de suivi de l’enfant en collaboration avec lui. C’est tout un programme. Parmi les outils, il ne faut pas oublier l’emploi du temps personnel de l’enfant qui prend en compte les activités extrascolaires, en plus de l’emploi du temps de l’école.

 

- Advertisement -

- Advertisement -

Qu’en est-il des éducateurs à qui sont confiés les enfants et jeunes ?

Je pense que vous faites allusion aux enseignants. Pendant l’année scolaire, ils passeront beaucoup de temps avec les enfants et les jeunes. Ils ont le rôle de les instruire et de les éduquer. Qu’ils ne deviennent pas des pierres d’achoppement. Le métier d’enseignant est un métier noble mais ingrat. C’est un sacerdoce. Qu’ils ne l’oublient pas. Une pensée pour mon feu père enseignant et ma feue mère enseignante. Par eux, je sais combien ce travail est difficile mais passionnant quand on le prend comme un appel.

 

 

Pour vous, qu’est ce qui est fondamental dans l’éducation aujourd’hui et qui n’est pas généralement prise en compte ?

 

L’éducation c’est la somme de plusieurs paramètres. Je relève trois ou quatre choses importantes pour moi

La transmission des bonnes valeurs. Tout en s’ouvrant sur le monde, n’oublions pas notre identité. Ainsi, la jeunesse, notre jeunesse gardera les pieds sur terre.

Accompagner les enfants à définir très tôt leur projet de vie et les aider à bien s’orienter en mettant à leur disposition de bonnes informations. Quand on a des objectifs de vie, on se focalise et on réussit mieux.

Je souhaite aussi qu’on ne saute pas les étapes de vie à la base. L’enfance et l’adolescence sont des étapes de la vie qui définissent la personnalité future de chaque être humain. Il faut les respecter et inculquer ce qu’il faut à chaque étape.

Ramenons aussi la jeunesse à la lecture, ça leur fera un grand bien.

Pour finir, avant et après tout, inculquons leur la crainte de Dieu. C’est important. C’est fondamental.

 

Qu’offre la Maison TV5MONDE TOGO, en ce qui concerne l’éducation des jeunes ?

Nous essayons d’offrir ce que l’école n’offre pas. Nous essayons d’offrir un cadre d’épanouissement intégral et de détente à travers un programme varié aussi bien au sein de la Maison TV5MONDE que hors de ses murs.

 

Merci Madame!

 

Merci également à vous.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite