Information, capacitation, excellence

Tresses africaines : beauté et douleurs

La chevelure fait partie de la beauté de la femme ; et pour avoir une tête bien faite qui relate davantage cette beauté féminine ; nombreuses sont les femmes en Afrique qui optent pour les tresses ; ceci n’est pas sans conséquence.

0
- Advertisement -

- Advertisement -

 Plus d’une femme quittent les salons de coiffures avec un mal de tête, la raison « les tresses collées et trop serrées ».

Interrogée sur la question, la responsable du salon de coiffure « Espérance » Béatrice Afi AFOLABI explique que les tresses serrées, durent plus longtemps. Le contraire, c’est qu’elles se dégradent vite et « les mêmes clients diront que tu ne maîtrises pas ton travail » raconte-t-elle.

Elle conseille pour soulager la douleur liée aux tresses de :

Rincer les tresses avec de l’eau chaude. Ceci aide à desserrer et à soulager la douleur et l’inconfort ;

- Advertisement -

- Advertisement -

Masser légèrement le cuir chevelu ;

Prendre un anti-douleur ou aspirine jusqu’à ce que les tresses se desserrent.

 Le dernier conseille peut sembler idiot mais il est important de l’appliquer si la douleur persiste : défaire les tresses. A l’impossible nul n’est tenu avons-nous l’habitude de dire.

En dehors de la douleur ressentie, une coiffure trop serrée peut endommager les cheveux et provoquer une alopécie (perte des cheveux).

                                                                         Sylvie OUEDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite